About me

FRANÇAIS  / ENGLISH 

Issue de la Maîtrise de la Cathédrale de Dijon, la mezzo-soprano Marie Elizabeth Seager chante dès l'adolescence au sein d'ensembles baroques et médiévaux, sous la direction d'Hervé Niquet, Hugo Reyne, Anne-Catherine Bûcher et Anne-Marie Vellard.

 

Diplômée de la Guildhall School et de l'English National Opera de Londres, elle est aussi lauréate du concours de l'Université des Arts de Berlin présidé par Cheryl Studer en 2014, finaliste du concours des Voix Wagnériennes de Londres en 2015 et reçoit une mention "Très bien" au concours des Maitres du Chant Français en 2018 (UCMPF).

Au printemps 2020, Marie Elizabeth Seager a chanté le cycle de mélodies de Ravel, Shéhérazade, avec l'Orchestre Philharmonique Clara-Schumann sous la direction de Leo Siberski. En Mai 2020, elle devait donner sa première Amneris au théâtre de Plauen-Zwickau en Allemagne, sous la même direction. À l'automne 2019, elle fut la doublure de deux Weird Sisters dans le nouvel opéra de Pascal Dusapin, Mactbeth Underworld, sous la direction d'Alain Altinoglu, au Théâtre Royal de La Monnaie de Bruxelles. Puis elle incarna pour la première fois Mère Marie de l'Incarnation dans les Dialogues des Carmélites avec la compagnie Midsummer Opera, à Londres.

En octobre 2017, suite à une masterclasse avec Nadine Denize sur le répertoire wagnérien, elle fut remarquée par la critique lors du concert final à la Schola Cantorum, pour sa performance dans des extraits de Kundry (Parsifal) “impressionnante d’autorité”, son “medium riche et large et ses aigus percutants” (Opéra magazine).

Avec de nombreuses compagnies londoniennes, elle a abordé les rôles de Charlotte, Waltraute, Laura Gioconda, Mrs Grose The Turn of the screw, Idamante Idomeneo, Ramiro La Finta Giardiniera, The Sorceress Didon et Enée. Elle fut Laura dans Luisa Miller en mars 2018. A l'automne 2018, la mezzo-soprano bulgare et directrice artistique du théâtre de Stara Zagora, Vesselina Kassarova, invite Marie Elizabeth Seager à chanter les roles d'Isabella dans l'Italiana in Algeria et de Sélika dans l'Africaine de Meyerbeer. 

Concertiste recherchée, Marie Elizabeth Seager interprête un vaste répertoire d'oratorio et de récital. On a pu l'entendre dernièrement dans le Requiem de Christopher Wood à l'Abbaye de Bath (Angleterre) ainsi qu'à Doncaster, dans le Stabat Mater de Rossini ainsi que sa Petite Messe Solennelle à Londres; dans le Requiem de Mozart, le Messie de Handel, la Passion selon Saint-Matthieu de Bach, son Magnificat, le Requiem de Duruflé, Le Champ des Morts de la cantate Alexander Nevsky de Prokofiev et dans le rôle de Mary Magdalene dans The Kingdom de Elgar.

Elle reçoit les éloges de la presse et de la radio Lettones pour son récital d'Harawi de Messiaen avec le pianiste Toms Ostrovskis, à la Bibliothèque Nationale de Lettonie (Riga) à l'automne 2018. Les deux interprêtes redonnèrent cette même oeuvre au Festival Vocal de la Bastille en mars 2019.  D'autres programmes récents inclurent des oeuvres de Lesur, Werner et Wissmer (Studio Raspail, Paris), des cycles de mélodies de De Falla, Duparc, Mahler, et Ireland (St-Paul's Knightsbridge (Londres) et Grans) avec le pianiste Toms Ostrovskis. 

Passionnée par la transmission de ses connaissances et de son savoir-faire, Marie Elizabeth enseigne le chant au COGE de Paris (Choeurs et Orchestres des Grandes Ecoles) de 2016 à 2018, et a l'honneur de donner des masterclasses à l'Académie Nationale de Musique de Lettonie Jazeps Vitols à Riga, en novembre 2017 et mars 2019.

******************************************************************************************************************

 

 

 

The French mezzo-soprano Marie Elizabeth Seager studied at the Guildhall School of Music and Drama in London and completed the English National Opera Opera Works programme. She was a finalist of the London Wagner Society singing competition in 2015, won the Cheryl Studer masterclass competition at the Berlin University of the Arts in 2014. 

​Marie Elizabeth Seager has a busy calendar for the 2019-2020 season. This Spring, she sang Ravel’s Shéhérazade with the Clara Schumann Philharmonic Orchestra, conducted by Leo Siberski. In May 2020, she is scheduled to sing her first Amneris in Aida at the Plauen-Zwickau Theater. During the Autumn of 2019, Marie Elizabeth Seager covered the Second and Third Weird Sisters in Pascal Dusapin’s latest opera, Macbeth Underworld, which took place at the La Monnaie Theater under the bâton of Alain Altinoglu; then followed her first Mère Marie de L’Incarnation in Poulenc’s Dialogues des Carmélites in London, with Midsummer Opera.

​Marie Elizabeth Seager's roles have included Ramiro La Finta Giardiniera in Scheggino; Charlotte in Werther and Idamante for Midsummer Opera with whom she also sang Waltraute Die Walküre. The latter role she repeated with The Mastersingers under David Syrus. She has appeared as The Sorceress Dido and Aeneas with Opera in Space and Mrs Grose and Miss Jessel The Turn of the Screw in Budapest for The Anglo-Hungarian Opera Company. She was invited by David Roblou (Midsummer Opera) to sing the roles of Laura La Gioconda (April 2017),  Laura in Verdi’s Luisa Miller (April 2018).

In the Autumn of 2017, she was favourably noticed by the press (Opéra Magazine) for her excerpts of Kundry (Parsifal), in a concert at the Schola Cantorum following a masterclass on Wagnerian repertoire with mezzo-soprano Nadine Denize.

As a teenager Marie Elizabeth Seager was performing and recording with several Baroque ensembles in France and gradually came to specialise in the French Baroque repertoire. She worked extensively with The Concert Spirituel (Hervé Niquet) notably singing the Princess of Calydon in the revival of Destouches' Callirhoé at the Beaune International Festival of Baroque Music, at Versailles Opera House and Metz Arsenal.

Miss Seager has a busy concert diary with an extensive repertoire including the Matthew Passion (St-John’s Smith Sq, London), Messiah, Petite Messe Solennelle, Rossini's Stabat Mater, Mozart's Requiem, Mary Magdalene in Elgar’s oratorio The Kingdom, the Duruflé Requiem, Christopher Wood’s Requiem (Bath Abbey) and Prokoviev's Nevsky Cantata.

She and international award-wining Latvian pianist Toms Ostrovskis received rave revews for their first performance of Messiaen's song cycle Harawi, Song of love and death, at the National Library of Latvia. They performed the piece again at the Bastille Vocal festival in Paris in March 2019. Her other recent recitals in London, Grans and Paris included songs by Lesur, Mahler, De Falla, Duparc and Ireland.

  • Twitter Classic
  • facebook

© 2023 by Andi Banks. All rights reserved